Les raisons de ce site

Nous faisons face aujourd'hui à un défi majeur : assurer le progrès et le bien être de l'Humanité entière tout en assurant sa pérennité sur la Terre. C'est tout l'enjeu du "Développement Durable", car notre planète arrivera toujours à "vivre" sans nous. Or, si cet enjeu n'est pas toujours compris et assumé, les moyens pour y parvenir ne sont pas tout prêts. Les organisations (publiques et privées, collectivités et entreprises, mais aussi simples citoyens) doivent "se réinventer" en fonction de ces enjeux, car, comme le disait Einstein, « sans changer notre façon de penser, nous ne serons pas capables de résoudre les problèmes créés par notre façon de penser ». A chacun de tracer sa voie en s'inspirant de celles des autres et de la Nature (biomimétisme) ou en créant sa propre voie.
 
Je suis fortement impliqué dans l'Association Innovation Citoyenne et Développement Durable (Asso ICDD) qui se veut tirer les leçons des pratiques les plus remarquables et les faire connaître au plus grand nombre. Cette association a pour objet de soutenir, stimuler et provoquer la création d’initiatives de la part des organisations (entreprises et collectivités) :
-        en développant la conscience collective de ces enjeux,
-     en s’appuyant sur une mobilisation large des capacités d’initiative et de créativité de l’ensemble de leur personnel, à tous les niveaux et avec tous les réseaux dont ils font partie,
-       en s’aidant de méthodes de stimulation d’innovations de rupture,
-    et en développant échanges et expériences entre organisations également engagées dans ces démarches afin de devenir des organisations "d’avenir".
 
Je suis aussi un promoteur de l'approche de L'Économie Bleue de Gunter Pauli, modèle économique inspiré des écosystèmes naturels qui vise à stimuler l'esprit d'entreprenariat pour créer des emplois tout respectant la Nature. Selon Gunter, « il ne faut pas polluer moins, il faut arrêter de polluer ! ». Ce n'est pas simple, ce ne sera pas immédiat, mais nous pouvons le faire.
 
Ce site est ma contribution à ce mouvement global de progrès partagé de l'humanité : montrer par l'expérience, et avec une approche systémique, qu'un processus s'appuyant sur une méthode de créativité collective est très efficace pour l'innovation et pour la performance opérationnelle.
A destination de tous ceux qui cherchent des pistes nouvelles de progrès et de résolution de problème.

Angelo Beati, juin 2012

 
D'où vient-il le néologisme IDÉER 
De l'italien "ideare" : concevoir avec l'esprit, définir avec la pensée ; projeter, architecturer.
Il indique la puissance créatrice de l'homme : de l'intuition à l'œuvre !

Et encore, êtes-vous surpris par 
Créativité maîtrisée ?
Ne croyez pas qu'il y a contradiction. Bien au contraire, plus qu'un oxymore, c'est une dualité gagnante pour l'innovation. En fait :
-        la méthode IDÉER permet de structurer la pensée et l'approche créatives,
-        rigueur dans la méthode ne veut pas dire rigidité dans l'application,
-        la maîtrise de processus et méthodes (structurés), d'outils (rodés et adaptés), permet à l'entreprise de tirer le maximum de profit de la créativité collective, sans trop bousculer son organisation et ses équilibres.
 
Cette dualité pourrait même être considérée intrinsèque à l'innovation, car la recherche d'idées et solutions nouvelles doit être tous azimuts et ciblée :
-        tous azimuts : s'assurer qu'on a fait le tour de la question,
-        ciblée : s'assurer qu'on va répondre à notre vrai problème.
 







management innovation
Innovez en maitrisant la créativité collective

 
Une question, une suggestion, une proposition ? N'hésitez pas…

Celui qui pose une question risque cinq minutes d'avoir l'air bête. Celui qui ne pose pas de questions restera bête toute sa vie.

(Proverbe chinois)